09 août 2010

Interview papier Vic « j’en ai marre ».

Nous avons demandé à Vic, la protégée de SS, de quoi elle en a marre.
- Vous en avez pas marre qu’on dise que vous avez réussi grâce à votre amie SS ?
- Non, parce que c’est vrai. Enfin, pour être précis, c’est grâce à elle que j’ai joué dans un film et indirectement fait de la musique, puisque j’ai participé à la bande originale du film. Quant à savoir si j’ai réussi, c’est encore trop tôt pour l’affirmer.
- Vous en avez pas marre de peindre ?
- Jamais. Peindre, c’est ma vie. Mais je commence à envisager autre chose, comme filmer. C’est assez vague comme projet, j’ai juste l’impression, pour avoir discuté avec des metteurs en scène, que nous avons le même regard… sur les êtres, enfin, eux ils ont des acteurs à faire jouer, moi ce sont les êtres humains… Je sais bien que le metteur en scène s’attaque à un personnage pour le faire vivre et moi je cherche la vérité, mais… Enfin, bon, tout ce que je dis a l’air incompréhensible, non, pardon,  c’est incompréhensible ! En tout cas, pour essayer de résumer, d’un point de vue technique, c’est l’œil qui dirige mon travail et je crois que pour un metteur en scène, c’est pareil. Bon, bien sûr, lui il doit gérer le mouvement, la narration et c’est ça aussi qui m’attire, introduire le mouvement dans l’image statique d’un tableau…STOP ! Question suivante, s’il vous plait !
- Vous n’en avez pas marre de vivre ?
- Non, j’en ai juste marre de savoir que je vais mourir.
- Vous en avez pas marre de faire de la promo ?
- Si. J’ai l’impression d’être une pute sauf qu’une pute, elle tombe parfois sur un client qui lui fait prendre son pied. Moi, ça ne m’est pas encore arrivé. Tout ça, ça devient vite mécanique, vous répétez la même chose des dizaines de fois et quand vous essayez d’être originale,  on vous dit tout de suite : « mais ce n’est pas ce que vous aviez dit à machin ! ». Ca, j’en ai vraiment marre !
- Vous en avez pas marre qu’on vous reconnaisse dans la rue ?
- Si. Mais ça n’arrive pas souvent. Je ne suis pas encore très connue. C’est vrai que la perte de l’anonymat est une sacrée perte de liberté.
- Vous l’avez choisi, non ?
- Mmmm… Il y a quelques jours, je suis allée voir un ami qui est,… était, séropositif, en phase terminale. On parlait … Il m’a dit : «  tu sais, ce qui me fait le plus mal, ce n’est pas de mourir, je me suis fait à l’idée. Ce qui me fait le plus mal, c’est que, quand je serai mort, personne ne se souviendra de moi . » J’ai essayé de le consoler : « Et ta famille ? » . « Tu la vois ici, ma famille ? ». « Et tes amis ? ».  « Ils sont tous séropositifs, ils vont tous disparaître »… Voilà, c’est pour ça que j’ai décidé de sortir de l’anonymat, pour ceux qui sont restés anonymes et pour ne pas disparaître à mon tour.
… Silence ...
- Vous en avez pas marre d’avoir des amis partout ?
- Non. Je trouve ça sympa de savoir que quelqu’un m’attende où que j’aille, ça me rassure. Mais mes amis ne se connaissent pas forcément entre eux. Parce que je suis plutôt exclusive et je suis différente avec chacun d’eux. Je crois que je n’aime pas mélanger mes amis, j’ai peur qu’ils construisent une relation qui m’exclurait.
- Vous en avez pas marre de votre famille ?
- Ca dépend des jours.
- Vous en avez pas marre d’être ni américaine, ni italienne ?
- Non, ça fait partie de moi. Ca me constitue.
- Vous en avez pas marre de SS ?
- Non.
- Vous en avez pas marre d’être toujours associée à elle ?
- Si.
- Vous en avez pas marre de vous engueuler avec elle ?
- Parfois.
- Vous en avez pas marre de répondre par oui ou par non ?
- Changez vos questions, je changerai mes réponses.
- Vous en avez pas marre de provoquer, par jeu ?
- Non. Je ne le fais pas toujours exprès. Bon, quelquefois, ça m’amuse. Mais souvent la personne qui m’interroge m’énerve, je ne peux pas m’en empêcher.
- Vous en avez pas marre de moi ?
- Question dangereuse. Ca va pour l’instant.
- Vous en avez pas marre de mes questions ?
- Ca commence en effet, mais vous prenez des risques et ça m’intéresse de savoir jusqu’où vous irez.
- Vous en avez pas marre d’être jeune et dynamique ?
- Ca passera avec l’âge. Ca permet de dire et de faire certaines choses qu’on me pardonne. C’est très fatiguant parfois, vous avez l’impression de n’être là que pour faire exploser la marmite, pour faire avancer les choses. Ca épuise. Ceci dit, je ne m’imagine pas en vieille dame ni en grand’mère. Mais j’ai deux bons exemples de vieilles dames : mes grands mères. Elles, elles sont jeunes et dynamiques, chacune à leur façon. Ma grand’mère italienne, pardon sicilienne, a des côtés « grosse mamma  italienne » : elle est possessive, jalouse de ses belles-filles, marieuse…Mais elle possède une sensibilité aux gens, c’est simple, quand j’ai un secret, je l’évite parce qu’elle finit toujours par le deviner ou elle me manipule pour que je lui avoue tout. Ma grand’mère irlandaise, c’est différent, elle est plus secrète, beaucoup moins expansive mais extrêmement fidèle et avec autant d’amour à donner. Ce sont de bons modèles.
- Vous en avez pas marre de cette image de naïve, innocente ?
- Les gens qui disent ça ne me connaissent pas.
- Vous en avez pas marre de vous cacher derrière cette attitude de gamine effrontée ?
- Qui vous parle d’image ? Peut-être que je suis comme ça. Peut-être que je me protège derrière cette attitude. Je trouve que l’insolence me va bien et ça tient à distance la plupart des emmerdeurs et des piques-assiettes. Ceux qui me connaissent s’en contrefoutent de cette image.
- De quoi vous avez vraiment marre ?
- Des gens qui ne sont pas capables d’avouer leurs sentiments, ils finissent par être malheureux et par faire du mal aux autres. Sinon j’en ai marre de l’hypocrisie générale, du SIDA, de la misère… Mais en fait, je vais vous avouer un truc qui me fait chier. Il faut que ça change, c’est trop insupportable ! Je ne l’ai dit à personne, mais ce qui m’agace vraiment, c’est le sens giratoire de la terre !! Pourquoi le soleil se lève toujours à l’ouest et pourquoi pas à l’est une fois sur deux ? Hein ? Ce serait sympa , non ?

Posté par Elbot à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Interview papier Vic « j’en ai marre ».

Poster un commentaire